Standard du Shikoku et son caractère

D’après le standard officiel FCI du 16.06.1999

Histoire de la race :

Le Shikoku est né au Japon en tant que chien de chasse principalement pour la chasse des ours dans les régions montagneuses. Ces chiens sont suffisamment agiles pour courir et se déplacer dans des régions escarpées, de plus leur couleur leur permet de se camoufler aisément. La race a pris le nom de sa région d’origine : L’île Shikoku.

En japonais, Shikoku (四国) est composée de deux kanjis. Le premier – shi (四) – veut dire « quatre » et le deuxième – koku (国) – veut dire « pays ». Ce nom vient du fait que l’île est divisée en quatre provinces (Awa, Tosa, Sanuki et Iyo).Le pélerinage de Shikoku qui consiste à faire le tour de l’île à pied et à s’arrêter dans 88 temples est effectué chaque année par un nombre important de japonais. Pour finir, la race a été déclarée monument naturel en 1936.

Le shikoku appartient au groupe 5 : Spitz et chiens primitifs

Apparence générale et caractère :

C’est un chien de taille moyenne, compact et bien développé. Il a les oreilles droites et la queue enroulée ou en faucille (= qui est enroulée sur le dos sans le toucher, formant comme un arc de cercle au dessus du dos).

Le ratio entre sa hauteur au garrot et sa longueur de corps est de 10:11, c’est à dire que si le chien mesure 45 cm au garrot, son corps sera long de 49.5 cm environ.

Au niveau de son caractère le Shikoku est un chien très fidèle et docile envers son maitre qui est très important à ses yeux. Il est très (très ?) endurant et énergique (si vous habitez en appartement c’est une race à oublier car infatiguable !), il sera aussi un très bon protecteur car toujours en alerte et vous prévient de la moindre chose qui lui parait suspect.

Standard :

Tête : le front doit être large et le stop peu marqué mais quand même net. La truffe est de couleur noire, le museau long, les lèvres serrées, les dents fortes avec la machoire en ciseau. Les joues sont bien développées, les yeux petits, écartés, de forme triangulaire et d’un marron foncé. Pour finir les oreilles sont droites, plutot petites, en forme de triangle et inclinées vers l’avant.

Corps : le cou doit être large et fort, le garrot est haut et bien développé, le dos droit et fort, les reins larges et musclés, la poitrine profonde et bien développée avec un ventre bien remonté.

Queue : elle doit être portée solidement tombante/enroulée sur le dos ou en faucille. Le bout doit quasiment toucher les jarrets quand on la déplie.

Pieds : les doigts sont bien serrés et les coussinets durs et élastiques. Les ongles sont durs et noirs ou de couleurs foncés.

Pelage : Le poil de couverture est dur et droit et le sous-poil est dense et doux, les poils sur la queue sont plutôt longs.

Il existe 3 couleurs :

– Sesame rouge : Majoritairement des poils de couleur roux avec en plus un mélange de poils noirs (ce sont les plus courants au Japon)

– Sesame : Mélange égal entre poils blancs et noirs

– Sesame noir : Plus de poils noirs que de poils blancs

Taille : Mâles : 49-55 cm   Femelles : 43-49 cm

Drishka – Sesame noir – Meilleur Jeune, Meilleur de Race, 2ème du Meilleur du groupe 5 (Le 1er étant Patrick Swaze mon Shiba n&f) – 16/08/2013 Montdidier (80)